Guide d’éducation du chiot

Votre chiot vient juste d’arriver dans sa nouvelle maison: il est confronté à un  environnement différent, de nouveaux bruits, objets et personnes. Il a également été séparé de sa mère, source de confort et d’apprentissage…

 

 

Ce moment peut être difficile pour lui et votre compagnon a parfois besoin d’aide pour s’adapter à sa nouvelle vie.

RÉUSSIR L’ARRIVÉE DU CHIOT 

 

 Pour préparer la maison à l’arrivée de votre chiot, il peut être utile de placer un diffuseur de phéromones maternelles D.A.P. Ces phéromones ont un rôle apaisant, comme si votre chiot avait encore sa mère à ses côtés.

 

LES PREMIÈRES NUITS DANS LA MAISON

 

  Les premières nuits, le chiot aura un peu d’appréhension: le laisser seul génère souvent des pleurs, des aboiements, des gémissements.

  L’idéal serait d’installer le panier du chiot dans un endroit fixe qui sera son lieu de couchage, hors de la chambre. La nuit, ne surtout pas se lever pour aller voir votre chiot s’il pleure. Cela est difficile au début mais ne durera qu’une nuit ou deux. Si vous craquez et le faites rentrer dans la chambre, il deviendra très difficile de le faire dormir ailleurs.

La journée, il faut très jeune l’habituer progressivement à des périodes de solitude.

 

LAISSER VOTRE CHIEN SEUL À LA MAISON 

 

   Ne vous occupez pas de lui dans les 5-10 minutes qui précèdent votre départ, afin de ne pas créer un contraste trop grand entre absence et présence. Demandez à votre chiot de se mettre dans son panier et partez simplement, sans paroles de réconfort qui bien souvent augmentent l’angoisse de votre animal.


LA PROPRETÉ

 

  Commencer dès que possible, en sortant votre chiot de façon régulière: après manger, après avoir joué, après tout mouvement d’excitation, après avoir dormi et au moins toutes les deux heures si possible.

 

  En cas de malpropreté accidentelle en votre présence, sanctionnez le chiot avec un « non! » de façon ferme, et amenez le rapidement à l’extérieur. En cas de malpropreté en votre absence, ne punissez pas le chiot et nettoyez hors de sa présence avec des produits non javellisés.

 

  A chaque fois que le chiot fait ses besoins dehors, félicitez le en le caressant ou avec un jeux. Patience, il faut parfois plusieurs semaines avant d’obtenir une propreté complète…